# 4 - Billbama ; Above The Clouds by More_Than_Dreams




Billbama ; Above the Clouds




Faire un voyage en avion est quelque chose d'ennuyant, mais pas quand tu es en première classe, et que tu as une grande place pour toi seulement. Alors là, c'est le bonheur. Descendre ta chaise en arrière, écouter la musique sur ton Ipod, et te relaxer. Des fois, c'est bien de n'avoir personne à une certaine distance de toi. Ça n'arrive pas souvent, mais quand ça arrive, Bill le savoure.

Mais là il a été interrompu.

Bill fut sortit de son bonheur par une tape sur son épaule. Il ne put s'empêché de grogner et d'arracher ses écouteurs puis il lança un regard noir à l'homme au dessus de lui. Ça ne pouvait pas être un des membres de son groupe car aucun d'eux ne voulait mourir si jeune.

Il leva les yeux vers les yeux écarquillés de Barack Obama. Le président des U.S.A., Barack Obama. Il fut immédiatement choqué, le regard qui était noir quelques secondes avant disparut pour laisser place à un regard curieux.

"Oh... Je-Je suis désolé," laissa échapper Bill en se redressant un peu. L'homme près de lui sourit, d'un sourire invitant, comme s'il l'invitait à faire de même.

"Pas besoin de t'excuser, je voulais juste savoir si je pouvais m'asseoir là," il dit en pointant la place libre à côté de Bill, et Bill rougit pour plusieurs miraculeuses raisons.

"Ouai, oh... je voulais dire, Oui !" bégaya Bill, en se levant pour laisser passer Barack s'asseoir avec un sourire satisfait pour quelque chose que Bill ignorait.

"Mon nom est Barack, et toi ?" il demanda, tendant sa main au jeune qui tremblait.

"Je-Je... Mon nom est Bill." Bill ne tremblait pas juste de nervosité alors qu'il tendait une main moite de sueur à l'homme. Barack sourit et quand leurs mains se touchèrent, quelque chose d'électrique traversa l'air, puis les traversa tout les deux complètement.

Barack serra plus fort la prise sur la main de Bill, devenant soudainement sérieux. Il résista quand Bill tira pour se libérer, ne se souciant pas de l'embarras de Bill, et l'emmena avec lui dans les toilettes destinée aux voyageurs de la première classe. Après avoir vérifié que personne ne les regardait et qu'il n'y avait personne dans la cabine, il rentra avec Bill dedans en fermant la porte... à double tour.

Les toilettes était luxueuses, et volumineuses, pleine de place pour faire... des choses.

"Quo...i ?" demanda Bill quand il fut poussé contre le mur pas très dur des toilettes. Barack le regardait juste dans les yeux, avant de rapidement mais gentiment pousser ses lèvres ensembles comme si rien d'autre ne comptait. Bill ne pouvait pas s'empêcher d'être perdu dans sont esprit et dans les sensations qu'il recevait pour l'homme plus vieux. La pièce devenait lentement mais sûrement comme un sauna.

Finalement, la chaleur fit stopper le baiser, maintenant ils furent si perdu qu'ils ne pouvaient même plus savoir qui s'était retiré, c'était sans doute Bill.

"Nous nous sommes justes embrassés... ?" Son halètement devint un rire chaleureux.

"Oui, et je veux plus," dit Barack, ses mains qui étaient sur ses hanches descendirent plus bas.

"Bien, parce que moi aussi," il dit en déboutonnant sa chemise, s'attardant aux boutons près de son ventre, où il eut fini de tout déboutonner. Il se lécha les lèvres et le regarda dans les yeux, sa respiration atterrissant dans son cou.

Leurs lèvres se caressèrent de nouveau en se battant pour voir qui pourrait enlever ses vêtements le plus vite possible. Le seul trouble, c'était le tee-shirt de Bill, le problème était qu'ils étaient heureux de s'embrasser, et ils voulaient rester comme ça.

"Putain, on ne l'enlève pas," marmonna Barack contre les douces et appétissantes lèvres de Bill. Ils enlevèrent leur dernier vêtement (sans compter les chaussettes), leurs boxers. Dur, Barack saisit les hanches de Bill, et Bill fondit. Alors qu'il ne s'était encore rien passé.

Bill s'arqua durement quand leurs dures érections se touchèrent, tout deux haletant en sursautant de plaisir.

Barack pouvait juste le serrer encore, écrasant le beau garçon entre lui et le mur et c'était une très très bonne décision. La chaleur se répandait autour d'eux, et les faisait gémit à l'unisson. Bill mordit l'oreille de l'homme et laissa sa langue se promener sur quand il ressentit un frisson de sa part.

Etonnement, le tee-shirt de Bill ne posait pas de problème, ça rajoutait même du plaisir. Le frottement du vêtement s'ajoutait aux frottements de passion. Le haut se frottant contre leur mamelons durs, c'était une sensation fantastique pour eux deux.

Cette fois, c'était au tour de Bill d'en avoir marre. Il voulait plus que d'être écraser contre le mur, et maintenant, l'endroit profondément à l'intérieur de lui lui faisait mal et le démangeait. Il devait juste faire quelque chose. Il prit une des mains de Barack qui se promenait partout sur lui, essayant de retenir chaque morceau de son corps, et glissa deux doigts dans sa bouche. Il entendit le son d'appréciation qu'émit le vieil homme, ne s'y habituant pas. A chaque fois que l'homme faisait un bruit, ça lui secouait le c½ur. Juste en pensant qu'il le faisait gémir en suçant ses doigts, puis il les sortit doucement.

"Prépare-moi, et vite..." souffla Bill en se penchant en arrière et en entourant les fines hanche de Barack de ses jambes. Barack savait quoi faire et il glissa ses doigts où il voulait qu'ils aillent.

Dès qu'un doigt mouillé appuya contre son trou, Bill gémit d'anticipation. Il en avait besoin, et il montrait son besoin en donnant un coup de hanche, touchant sa bite dure avec ses fesses, et s'affaissa sur le doigt pour faire rentrer sa première articulation.

Barack laissa son doigt aller aussi loin qu'il pouvait, appuyant contre le point douloureux de Bill. Bill dû se mordre l'intérieur de ses joues (sachant qu'il allait le regretter après) pour ne pas crier. L'homme contrôlait le rythme de ses mouvements, et rajouta un autre doigt mouillé.

"Oh... Oui... Plus," haleta Bill, sa tête se nichant dans le creux du cou d'Obama, léchant les raies et mordillant sa peau.

"Tu me donne des ordres ?" dit le président avec une voix rauque et sérieuse.

"Oui !" dit Bill un peu trop fort, mais son souhait se réalisa quand l'homme se dépêcha de changer pour mettre sa queue gonflé à l'ouverture étirée de Bill. Il s'immisça en lui en un long gémissement, et Bill l'accueillit avec toutes les sensations qui vont avec.

Puis, c'était plus qu'une image floue d'une plaie désespérée alors que le plus âgé le baisait profondément contre le mur des toilettes. Il était gentil quoi qu'un peu brut mais il accéléra, ce qui fit tordre son c½ur.

La sensation brutale les faisait haleter, gémir, et se cambrer. Bill contracta ses muscles autour de l'objet de ses désirs, et Barack montrait à Bill combien il aimait ça avec sa langue et sa bouche expérimentale.

En le soutenant d'une main, Obama glissa son autre main entre eux, frottant le doux coton coloré contre l'éveil de Bill pour l'atteindre. Bill se tendit un moment quand une main se plaça sur lui, et mourut presque quand cette main de branlait à la même vitesse que sa bite entrait en lui.

L'intensité était trop forte pour lui, et il vint, lançant sa semence dans toute la main de Barack, parcouru par un bon orgasme presque pénible, Barack le baisant toujours contre le mur.

La tension et le serrement des muscles avaient dû être trop pour l'homme puisqu'il vint, faisant gicler son sperme en Bill, l'embrassant encore hâtivement.

"Gah..." marmonna le président, presque vidé d'énergie, et trébucha en s'habillant avec les yeux à moitié fermés.

"C'est exactement ce que je pensais... Avant ça, je venais juste de m'inscrire au Mile High Club (club dont les membres ont des relations sexuelles des les avions)," dit Bill, de bonne humeur, et il sourit à l'homme. Il pensera sûrement à ça à chaque fois que quelqu'un mentionnerai un avion. L'homme sourit et gloussa.

Ils ne savent pas ce qui leur à prit, mais quoi qu'il en soit, c'était une chose coquine.


_______________________________


Lire en VO.

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.224.247.42) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Let-I-express-me

    13/04/2011

    XDDDDDDDDDDDDDDDDDD

    Morte de rire.

    Héhéhé, jamais vu ça.

    Génial

  • BillTomfanfic91

    13/06/2009

    Ho putain!!
    Le couple trop improbable et hyper bizarre...J'm'en remets pas là =/

  • LoveLetterA

    19/05/2009

    MDDDDDDDDDDDDR LE COUPLE ! J'avais juste pas compris le titre avant de commencer à lire ! C'est dément d'avoir une idée pareil, heureusement que personne l'imagine avec Sarko *meurs*

    En tout cas, je peux juste pas imaginer XD J'ai pensé jusqu'au bout que c'était un rêve, aaaaaaah bon dieu XD

    Merci pour la traduction en tout cas <3

  • Annwvyn

    18/02/2009

    Ouais, le couple est inhabituel, mais il ne faut pas passer à côté !
    J'ai adoré, vraiment.
    Certes, j'ai du mal à voir le président, père de famille marié et aimant, baiser le petit Bill Kaulitz. Mais c'était franchement chouette ! :)

    Hâte de lire d'autres traductions.
    Des bisous <3

  • xMiss4

    17/02/2009

    T'as raison ces marrant mais sa choque avec le president. J'ai moins aimer que les autres = /. Mais j'ai pas non plus detester mais il m'as fallu du temps pour avoir envie de le lire. :)
    Bonne Continuation pour tout traduire.
    Bises a toi.

  • emo-x-tive

    12/02/2009

    Comment j'ai aussi halluciné en voyant le couple !!! C'est loin d'être mon préféré mais on ne peut pas dire que cet os n'était pas original, rien que pour y avoir introduit du yaoi, là, où l'on y penserait même pas une seconde et la fin avec le Mile High Club m'a juste fait hurler de rire. Bref, merci pour la traduction de cet os plus qu'improbable et très marrant.

  • celebrityskin-tori

    08/02/2009

    J'ai lu cet OS sur un des sites, mais il me semblait être en Anglais, je en sais plus
    En tous cas c'est très choquant
    Surtout sachant que Obama est aps du tout pour ce genre de relations.
    Mais au moins ça change
    lol

  • celebrityskin-tori

    08/02/2009

    Hello

    Pour répondre à ta question
    Non ce n'est pas la couleur de peau naturelle de NICOLE
    Et oui elle fait des UV et ce depuis l'age de 14 ans
    Elle est aussi : RUSSE par sa mère et Allemande.
    Plus connues et réputées pour avoir la peau pâle et elle a pris ce côté.
    De plus son frère , qui lui ressemble comme deux gouttes d'eau, LUI a la peau dorée,certes, mais pas over bronzée comme elle, mais très dorée malgré tout.
    Et il est très très beau. S'appelle Alex, vit sur Paris et bosse aussi dans le milieu de la musique
    Nicole ne veut pas paraitre blanche, ( c'est son choix et son droit) mais elle n'a aps cetet couleur naturellement

  • lovestoryabouttwins

    08/02/2009

    énorme!
    C'est clair que c'est pas c'est un couple ordinaire mdr!
    On a un peu du mal à s'y faire au débu c'est bizarre mais après ça va tout seul (sans mauvais jeux de mots xD)
    Bisous vivement le prochain OS ^^

  • tokiohoteldu59171

    08/02/2009

    ptdr l histoire bisx

Report abuse