# 10 - Unter Der Sonne by Alvasonda 3/12

Unter der Sonne
Chapter 2



La table entière éclata de rire et Bill se pencha en avant, cachant son visage dans une main pour être sûr que du champagne ne se déversât pas hors de son nez. Ça serait trop embarrassant.

"Mais ce n'était pas la pire chose," continua Bushido. "Quand je suis arrivé le jour suivant, elle est partie essayer la chemise bleue à la place !"

Il y eut plus de rire cette fois et Bill avait posé son verre de peur de le casser.

"C'est inestimable, Bushido," dit-il, séchant une larme.

Bushido lui sourit juste plus largement et frotta son dos avec sa main. Bill était là depuis deux heures maintenant, riant et plaisantant avec eux pendant qu'il prenait de grandes lampées des différentes boissons posées sur la table devant eux.

Au début, ça avait été complètement inconfortable et Bill avait été très silencieux. Mais Bushido avait décidé que Bill allait devenir ami avec son entourage et plus le temps passait, plus il le devenait. Plus ou moins.

Certains d'entre eux, bien sûr, étaient plein de préjugés envers Bill et avaient lâché des petits commentaires sur son apparence et sa musique, mais Bushido avait eu zéro tolérance pour ça et leur avait dit de se casser ou de se la fermer.

Maintenant, ils étaient tous cool avec ça, mais alors que le temps passait, Bushido et Bill parlaient de plus en plus l'un avec l'autre seulement.

"Je pense que je devrais y aller maintenant," dit Bill quand les rires se calmèrent.

"Quoi ? Non ! Pourquoi ?" dit Bushido, se sentant comme s'il n'avait pas encore eu sa chance de flirter pour de vrai.

"Je travaille demain et il commence à être tard," dit Bill et il allait se lever quand il sentit la main de Bushido autour de son poignet.

"Reste. S'il te plaît."

Bill lui sourit, mais se libéra de sa prise et se leva.

Erreur.

Une montée de vertiges vola dans sa tête et il tomba en avant, plaçant sa main sur l'épaule de Bushido pour ne pas s'écraser par terre. Bushido se leva immédiatement pour l'aider et ils finirent dans une position très "Autant en emporte le vent".

"Désolé," murmura Bill alors que Bushido secoua sa tête. "Être assis et boire n'est pas la meilleure combinaison, hein ?"

"Maintenant, laisse-moi au moins t'accompagner à ton hôtel," dit Bushido en aidant Bill à se mettre debout.

"C'est bon. Je peux demander à Saki de..."

"Non, je le veux," dit Bushido et avant que Bill ne put protester, il mit un bras autour de sa taille et le guida là où les voitures attendaient.

"Quatre saisons," dit Bushido au chauffeur.

"Comment sais-tu que j'ai loué là ?" demanda Bill d'une voix irrégulière.

"Tu dors deux étages au-dessus de moi," dit simplement Bushido. "Je t'ai vu."

"Vraiment ? C'est un énorme hôtel !"

"Tu es très dur à manquer."

Bill regarda Bushido, pas sûr de quoi penser. Il avait senti des vibrations en lui toute la nuit et il n'était pas sûr si elles étaient dues à lui ou à l'alcool.

Bushido repoussa quelques mèches de cheveux du visage de Bill et se pencha plus près quand le chauffeur arrêta la voiture.

"Nous y sommes !"

Bushido jura presque, mais à la place, il ouvrit la porte et aida Bill à sortir. Ensemble, ils marchèrent à travers le hall et dans l'ascenseur. Ils furent rejoints par un couple de personnes agées qui envoyèrent un regard suspicieux vers Bill. Ils avaient probablement une petite fille qui savait qui il était, décida Bill.

Aucun des gardes du corps savait où il était, réalisa Bill et il eut soudainement une ruée de liberté à travers son corps ivre. Au moins, ils arrivèrent à leur étage et sortirent, laissant le vieux couple derrière eux.

"Chambre 649," dit Bill et Bushido les guida là.

"Pas 483, alors," blagua Bushido.

Bill rit. "Non."

"C'est ma chambre," dit Bushido, ne regardant pas Bill.

Bill n'était pas sûr de si c'était une blague ou pas, mais il continuait à rire.

Ils arrivèrent à la bonne porte et Bill s'appuya contre l'encadrement de la porte, regardant Bushido qui était debout en face de lui, l'air déconcerté.

"Quoi ?" demanda-t-il.

"Euh," dit Bushido. "C'est toi, alors."

"C'est moi," sourit Bill. A ses yeux maintenant, Bushido était probablement la personne vivante la plus chaude. Oui, il devenait très excité quand il était bourré.

Il y eut un silence entre eux, Bushido n'étant pas sûr de comment le faire avec le plus de tactiques et Bill le déshabillait mentalement. Finalement, Bushido décida qu'il pouvait y aller pour ça et il se pencha, plaçant ses lèvres sur celles légèrement entrouvertes de Bill.

C'était différent de ce dont il s'attendait. Une bonne différence. Les première secondes, Bushido gela, surpris par combien il aimait ça plus qu'il ne le pensait, mais quand il passa au-dessus de son choc, il devint plus audacieux et plaça ses mains sur les hanches de Bill, le rapprochant.

Bill gémit silencieusement et fit courir ses mains sur la poitrine dure de Bushido et autour de son cou, approfondissant le baiser.

Bushido sourit et sépara leurs lèvres pendant une briève seconde avant d'attaquer Bill de nouveau avec plus de force, écartant les lèvres de Bill pour glisser sa langue à l'intérieur. C'était un vrai plaisir de trouver le clou en métal ici pour pouvoir jouer avec. Ses mains glissèrent sur les côtés du torse de Bill et il sentit cette petite étincelle dans son estomac qu'il avait toujours quand il était vraiment excité.

Mais c'était seulement parce qu'il était prêt de gagner le pari, pas vrai ?

Il y eut un ding de l'ascenceur et au son des portes qui s'ouvraient, Bushido fit un bond en arrière, séchant sa bouche comme s'il avait fait quelque chose d'illégal.

Tom sortit de l'ascenceur, suivi de Saki.

"Bill ! Tu es là !" dit Saki, marchant vers eux. "Tu vas bien ?"

"Oh, putain ouais," rit presque Bill. "Bushido m'a accompagné jusqu'ici."

"Vraiment," dit Tom, envoyant un regard suspicieux à Bushido qui ne l'avait pas vu.

"Oui, il n'y a eu aucun mal," sourit Bill, s'appuyant encore contre l'encadrement, les paupières lourdes.

"Je devrais y aller," dit soudainement Bushido, commençant à se sentir mal à l'aise.

"Nooon," pleurnicha Bill, se poussant du mur et tombant presque sur Bushido.

"Désolé, gamin," dit-il, soutenant Bill avec ses mains. "Une autre fois."

"Bien," dit Bill et il se tourna et marcha vers la porte de l'hôtel que Tom avait ouverte. "Bonne nuit !"

"Bonne nuit, Bill," dit Bushido, regardant fixement après lui avec une expression vide.

Tom ferma la porte de la chambre d'hôtel, laissant Saki avec Bushido, et jeta ses chaussures avant de s'allonger sur le lit de Bill, voyant que Bill s'était écroulé sur le sien.

"Comment était ta nuit ?" demanda Bill avec une voix endormie et cassée.

Tom sourit avant de répondre. "C'était impressionnant," dit-il. "Samy Deluxe est venu et s'est assis avec nous après que tu sois disparu. Tu n'as pas idée de combien il est drôle ! Et si simple, aussi ! Comme, il ne doit pas parler beaucoup, tu sais, parce qu'il ne le fait pas, mais quand il le fait, ça a tout son sens !"

"Tu es comme une groupie," marmona Bill et il rit.

Tom rougit et baissa les yeux. "Je ne peux pas m'en empêcher. Il est juste purement génial. Mais qu'est-ce qui t'est arrivé à toi ?"

Il n'eut pas de réponse et Tom regarda son frère qui avait son visage sur le lit avec les yeux fermés.

"Bill ?"

Mais il était déjà endormi et Tom savait, par expérience, qu'il était inutile d'essayer de le réveiller. A la place, il enleva sa casquette et ferma les yeux, trop fatigué pour se déshabiller.

____________________


"Tu quoi ?"

"Ouais, on s'est embrassés." Bushido fit courir ses mains dans ses cheveux courts et sourit. "Et je suppose que tu ne l'as pas fait ?"

"Contrairement à toi, je ne me vends pas pour un pari après quoi, deux heures après la connaissance de quelqu'un ?" Samy croisa maintenant ses bras, fronçant ses sourcils.

"Quand tu as un adolescent ivre qui se jette à toi, que peux-tu faire ?" dit Bushido, souriant presque imprudemment.

"A-t-il aimé, quand même ? Tu sais que tu ne peux pas le violer pour gagner," dit Samy.

"Je n'ai pas l'intention de faire ça non plus," dit Bushido, semblant offensé. "Je te dis juste ma statégie pour que tu ais au moins la chance de ne pas etre humilié quand tu perdras."

"Qui a dit que je perdrai ?"

"Ouais, comment était ta nuit ?"

"Tom est juste un peu moins salope que la tienne, c'est tout ce que je peux te dire," dit Samy, haussant les épaules.

Il avait eu une nuit géniale avec Tom et il avait en fait gagné un peu de respect pour lui. Mais tout était au niveau amical, mais pour l'instant, Samy était satisfait avec ça.

"Je pense que je vais appeler sa chambre demain," dit Bushido. "Pour finir le pari. C'est si facile, tu sais."

"Peu importe," dit Samy et il commença à marcher pour aller à sa propre chambre.

Bushido regarda son ami jusqu'à que Samy tournât à un coin. Puis, il sortit sa carte magnétique et ouvrit la porte, courant presque à l'intérieur.

Il avait peut-être été un peu trop excité par ce baiser avec Bill.



______________________________


Lire en VO.

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.224.247.42) if someone makes a complaint.

Comments :

Report abuse