# 10 - Unter Der Sonne by Alvasonda 5/12



Unter der Sonne
Chapter 4




"Ecoute."

Tom tourna la tête et regarda Samy qui fronçait les sourcils. Ils étaient dans une grosse SUV noire maintenant, Samy conduisant.

"J'allais juste appeler et nous commander une table quand mon producteur est venu me dire que je devais aller au studio aussi tôt que possible pour finir quelques chansons du prochain album," dit Samy. "Je lui ai dit oui, mais je voudrais t'emmener avec moi. J'espère que ça ne te dérange pas. Nous pouvons juste commander des pizzas et manger au studio."

"Bien sûr," dit Tom, souriant largement. Ça ne le dérangeait vraiment pas.

"Je sais que c'était pas ce que nous avions planifié, mais..."

"Vraiment, c'est bon," assura Tom, essayant de son mieux de ne pas couiner extérieurement aussi bruyamment qu'intérieurement.

"C'est si génial, Tom. Merci !" dit Samy et il lui donna un léger coup de poing amical au bras.

Ils arrivèrent au studio quelques minutes plus tard et Tom devait mordre sa langue pour ne pas exclamer les sons bizarres qu'il faisait quand il laissait ses émotions s'échapper. C'était plus grand que tout ce dont il rêvait. Aller au studio avec son rappeur préféré et ça, sans même avoir à demander !

"Les mecs !" dit Samy alors qu'ils entraient dans le studio. "Voici Tom Kaulitz. Le guitariste de Tokio Hotel."

Tom apparut de derrière Samy et regarda les hommes assis là. Il y en avait trois et Tom reconnut le plus grand d'eux comme le producteur de Samy. Les deux autres étaient probablement des amis de Samy, quelque chose qui se confirma plus tard. Les deux amis lui sourirent amicalement et se levèrent pour lui serrer la main. Le producteur ne le fit pas.

Il sortit juste des papiers et les tendit à Samy et fit un geste vers la porte qui menait à la salle avec le micro, lui disant de commencer à rapper.

Tom le regarda alors que Samy fit des choses bizarres avec sa bouche et sa langue, sûrement pour s'échauffer la voix. Il essaya de ne pas rire et il fut soulagé quand un des amis de Samy, Kasmar, dit son nom.

"Ouais," dit Tom en se tournant.

"Tu veux t'asseoir ?" demanda-t-il et il désigna d'un geste la place entre lui et son ami.

"Bien sûr," dit Tom et il s'assit, se sentant un peu mal à l'aise.

Chez lui, avec le groupe, il était toujours le plus cool, le plus gangster, mais maintenant, il se sentait comme un frimeur, une blague. Il y avait des vrais hommes qui avaient probablement vu quelques mauvaises merdes dans leurs vies et Tom se sentait soudainement comme un enfant de c½ur, assit avec les grands garçons, ne sachant pas qu'il était une blague totale.

"Jolie casquette, en passant," dit l'autre ami de Samy, Peik, en souriant.

"Merci," répondit Tom et il tira sur ses dreads. Un tic nerveux.

"Mec, je souhaiterais avoir avec des dreads," dit Kasmar et il soupira. "Ma petite amie me fait couper mes cheveux quand ils deviennent trop longs."

Kasmar avait une coupe afro qui n'était pas très grande, il était clair que sa copine faisait à sa manière.

"Tu es si soumis, Kas," dit Peik et il rit. "Ma meuf ne me forcerait jamais à faire quelque chose que je ne veux pas faire."

"Nan, tu lâches juste ; Maman, j'veux pas !" dit Kasma, faisant couiner sa voix.

Tom et Kasmar riaient bruyamment, regardant Peik qui secouait sa tête, vaincu.

"Ok," dit le producteur. "Samy, on y va !"

Les battements commencèrent et les trois garçons devinrent silencieux, regardant Samy commencer à rapper remarquablement vite. C'était fantastique, pensa Tom en regardant fixement, se demandant comment il pouvait faire ça sans avoir l'air de faire un effort.

Il se sourit à lui-même, si content de réussir à devenir ami avec quelqu'un d'aussi cool. Mon dieu, quel enfant tu es, pensa Tom, se frappant mentalement pour avoir pensé comme ça. Pourquoi devenait-il une fille à chaque fois qu'il était près de ou qu'il pensait à Samy ?

"Bien," dit le producteur et il claqua ses mains une fois. "C'est bon maintenant. Très bon boulot."

Il cligna des yeux et les leva vers la pendule sur le mur. Une heure était déjà passée, mais il ne l'avait pas remarqué du tout, pensant que ça ne faisait que cinq minutes. Kasma se leva quand Samy sortit et ils se serraient la main et se firent une étreinte de vrai homme.

"Moi et Peik devons partir," dit-il. "Nous allons à cette ouverture. Vous voulez venir ?"

"Euh," dit Samy et il regarda Tom qui parlait avec Peik. "Nan, je suis fatigué et moi et Tom avons des trucs de planifiés, de toute façon."

D'acc', ça en fera plus pour nous, alors," répondit Kasmar et il haussa les épaules. "A bientôt. Peik ! Allez !"

"Salut, Tom," dit Peik et il lui donna un faible coup de poing sur le bras. "Samy," dit-il quand il passa près de Samy et il suivit Kasmar dehors.

Le producteur partit aussi, lançant un regard à Tom et donnant une petite tape sur le dos de Samy.

Ils étaient seuls, debout à quelques pas l'un de l'autre, se sentant foutrement maladroit, aucun d'entre eux ne sachant quoi dire. Tom leva les yeux et rencontra ceux de Samy, souriant légèrement avant de baisser les yeux de nouveau. Samy commença soudainement à rire et il marcha vers le canapé et il s'assit, pêchant son téléphone dans sa poche.

"Donc, dis-moi, qu'est-ce que tu veux sur ta pizza ?"

____________________


Bill zappa toutes les chaînes, grognant alors qu'il ne trouvait rien d'intéressant et il était complètement ennuyé. Tom était à son rancart, comme le disait Bill, avec Samy, Georg dormait et Gustav... Ben, Bill et Gustav ne traînaient jamais vraiment ensemble, juste tous les deux.

Il était là maintenant, prêt à être abandonné par sa télé. Jusqu'à que deux coups sur la porte se firent entendre.

Bill trébucha sur ses pieds et marcha, regardant dans le judas avant d'ouvrir la porte. Bien sûr, ça devait être Bushido.

"Euh," dit Bill à la porte. "Bushido, ce n'est pas vraiment le bon moment. Je suis... Malade." Il toussa pour prouver son état.

"Quel genre de maladie ?" demanda Bushido, sa voix semblant inquiète et aussi un peu ennuyée.

"Juste malade," dit Bill. Il était un terrible menteur. "Je vais te rendre malade aussi, donc pas de visiteurs."

"Oh, crois-moi. Mon système immunitaire fonctionne merveilleusement bien. Peu importe ce que c'est, je suis sûr que je vais vivre."

Bill roula des yeux et mordit sa lèvre. Il avait un peu peur de Bushido, en fait, et il se sentait piégé. Il voulait rompre avec lui et lui dire qu'ils ne pouvaient pas être ensemble pour tellement de raisons. Mais Bill avait toujours besoin de temps pour préparer de tels discours et maintenant il n'en avait pas. Il s'effondrait juste comme la dernière fois.

"Désolé," dit encore Bill. "Je ne veux pas te rendre malade."

"D'accord, bien," dit Bushido et il soupira. "Ben... Guéris vite."

"Merci," répondit Bill et il regarda dans le judas quand Bushido entrait dans l'ascenseur.

Il soupira de soulagement et retourna sur le lit et continua sa recherche de divertissements. Puis, après quinze minutes peut-être, il y eut un autre coup à la porte. Bushido, confirma Bill quand il regarda dans le judas.

"J'ai dit que j'étais malade !" dit Bill, se sentant un peu paniqué.

"Oui, et je t'ai entendu," répondit Bushido avec un petit rire pour couvrir son ennui envers la difficulté de Bill quand il était certain que le jour précédent, il allait déjà gagner le pari. "C'est pourquoi je t'ai acheté quelque chose pour aller mieux."

Les yeux de Bill s'écarquillèrent et il s'éloigna de la porte, commençant à se débattre avec lui-même pour savoir s'il devait ou non laisser Bushido entrer. Le rejeter maintenant était carrément impoli, mais en même temps, il n'était pas encore prêt à rompre avec lui.

"Peut-être qu'une fois ne ferait pas de mal," se chuchota-t-il à lui-même et il déverrouilla la porte et l'ouvrit.

Bushido semblait si innocent, quelque chose que Bill n'avait jamais vu avant et dans ses mains, il avait du papier de soie, un chien en peluche, une boite avec quelque chose dedans et une boite de pastilles pour la toux.

"Qu'est-ce que c'est ?" demanda Bill, ne réalisant pas qu'il le fixait.

"Juste moi," dit Bushido en haussant les épaules. "Qui te montre que ça me tient à c½ur."

Bill gloussa et secoua la tête avant de laisser Bushido rentrer. La chambre était très en désordre, mais Bill s'en souciait vraiment pas. La chambre de Bushido était en désordre aussi. Le lit était fait, quand même, et ils s'assirent chacun de leur côté, Bushido commençant à placer ses objets autour.

"Comment veux-tu appeler ton nouvel animal ?" demanda Bushido et il le blottit contre son visage, clignant gentiment ses yeux.

"Jumbie," dit rapidement Bill.

"Comme cet avion ?" demanda Bushido et il baissa le chien.

"Ouais," dit Bill en haussant les épaules. "J'appelle tout Jumbie. C'est plus facile pour garder une trace."

"Ben, alors je dois juste te dire que ce chien a déjà un nom," dit Bushido et il tendit le chien à Bill. "Il s'appelle Pookie."

"Pookie," répéta Bill et il prit le chien, souriant quand il sentit combien il était doux. "J'aime ça."

"Bien," dit Bushido et il prit la boite qu'il avait acheté. "Et là, j'ai de la nourriture pour toi. Deux hamburgers, des frites, du coca et une tourte à la banane avec de la crème fouettée."

Bill avait vraiment regardé Bushido quand il déballa la nourriture, la plaçant sur la table de nuit derrière lui. Personne, même pas Tom, n'avait été aussi gentil quand il était malade et Bill sentit une petite once de culpabilité en lui quand il pensa au fait qu'il simulait pour repousser Bushido.

"Tu sembles si triste," dit soudainement Bushido.

"Fatigué," répondit rapidement Bill, cessant de penser.

"Ben, tu as besoin de te reposer," dit pensivement Bushido et il enleva ses chaussures et rampa plus loin dans le lit, s'appuyant contre la tête de lit. "Viens, allonge-toi."

Bill hésita un moment, mais il ne voulait pas être plus impoli qu'il ne l''était déjà, surtout pas après que Bushido ait été aussi gentil, donc il se traina vers lui et se plaça à côté de lui dans la même position.

Bushido gloussa un peu, puis avec des bras étonnamment puissants, il tira Bill sur lui, le plaçant entre ses jambes, à moitié sur ses genoux et son dos appuyé contre la poitrine dure et ferme de Bushido.

Bill se tendit d'abord et même plus quand il sentit la main de Bushido sur son ventre, son pouce le frottant en de petits cercles. Mais au bout d'un moment, il réalisa combien la position était agréable et il se relaxa et plaça ses mains sur celles de Bushido et il soupira de satisfaction.

"Quel genre de films tu aimes ?" demanda Bushido d'une voix tendre et basse.

"Euh." Bill n'était pas préparé pour cette question. "Tous, vraiment."

"Horreur," dit Bushido et il sourit. "The Grudge. Ça marche tout le temps."

Bill pleurnicha un peu, mais il ne voulait pas dire à Bushido combien il avait eu incroyablement peur quand lui et Tom l'avait regardé il y avait quelques années. Il donnerait l'impression d'être une poule mouillée. Mais cette fois-ci, maintenant qu'il était avec Bushido, ayant ces puissants bras sûrs autour de lui, il ne se sentait pas si effrayé. Et même moins quand il sentit son autre main caresser et câliner ses cheveux. La rupture pouvait attendre un jour, pensa Bill et il soupira de contentement. Ou deux.

____________________


"Je ne saisis juste pas ! Il y a, quoi, six membres, mais Nichole chante seule à toutes les chansons pendant que les cinq autres dansent juste dans des minuscules tenues. Pas que je m'en plaigne, non ! Mais pauvres filles !"

Samy rit et jeta la croute de la part de pizza qu'il venait juste de manger entre lui et Tom. Il aimait vraiment, vraiment bien Tom et il aimait trainer avec lui. Toute la nuit, ils avaient parlé et blagué, ayant probablement mangé deux pizzas avant celle-là. Samy avait appris tellement de choses sur Tom et son respect pour lui avait formidablement grandit. Mais ce criquet sur son épaule qui lui rappelait le pari ne voulait juste pas le laisser tranquille.

"J'ai entendu dire qu'une d'elles était un mec," dit-il et il tendit le bras pour une nouvelle part et rit à la réaction de Tom.

"Maintenant que tu le dis," dit Tom et il fronça ses sourcils. "Cette fille ressemble à un gars."

"Ben, tu devrais savoir," dit Samy et il haussa ses épaules.

"Qu'est-ce que tu veux dire ?" demanda Tom et il prit une nouvelle part.

"Avec Bill et tout," dit Samy. "Pour dire la différence entre les filles et les garçons."

"Qu'est-ce que c'est censé signifier ?" demanda Tom, posant la part. Il était vraiment sur la défensive à chaque fois que quelqu'un semblait comme s'il allait offenser Bill.

"Je dis juste que beaucoup de personnes pensent qu'il est une fille ou un homo," dit Samy, remarquant que Tom commençait à se tendre. "Mais si tu le connais vraiment, alors c'est plus facile pour dire, tu sais. Pour être honnête, la première fois que je l'ai vu, j'ai pensé que tu avais une s½ur sexy, mais après l'avoir entendu parler et chanter et tout, j'ai réalisé qu'il était plus viril que je le pensais, mais en contact avec son côté féminin. Et je respecte ça."

"Tu pensais que mon frère était sexy ?" demanda Tom et il rit.

"Il a un beau visage," dit Samy et il sourit, regardant dans les yeux de Tom.

Ils se regardèrent pendant un long moment et si ça avait été une fille, pensa Tom, ça serait l'occasion parfaite pour l'embrasser. Mais c'était Samy. Samy Deluxe. Et Tom secoua rapidement sa tête et il saisit la part qu'il avait laissé tomber plus tôt et commença à manger.

"Tu sais quoi ?" dit Samy quand il réalisa que le moment était cassé. "Tu m'as vu rapper maintenant, mais je ne t'ai jamais vu jouer de la guitare. Qu'en dis-tu ? Tu aimerais faire un petit concert ?"


Tom, qui avait regardé la guitare en coin toute la soirée, sourit et acquiesça et avant d'avoir fini sa part, il se leva et la prit et retourna là où il avait été assis sur le sol. C'était une guitare acoustique, noire et très belle avec de l'argent sur les bords. Un médiator était placé entre les cordes, il le fit glisser et il joua un accord, entendant que la guitare était parfaitement accordée.

"Un souhait ?" demanda Tom.

"Joue-moi ce que tu veux," dit Samy et il sourit pour l'encourager.

Tom réfléchit un moment, puis décida de jouer la chanson que lui et Bill avait travaillée plus tôt cette semaine ; Geh.

Il joua l'intro, fredonnant la partie de Bill quand le chant devait commencer. Il ne se sentait pas confiant dans le fredonnement, mais ses doigts jouaient parfaitement, ne faisant pas une seule gaffe. Quand il leva les yeux, il vit Samy taper le rythme avec ses mains et il sourit, faisant monter la chaleur dans le visage de Tom. Il joua le dernier accord et rit quand Samy commença à applaudir.

"C'était très bien," dit-il et il tortilla un sourcil.

"Merci," dit Tom et il gratta la guitare deux ou trois fois.

"Hé, refais ça," dit Samy, pointant la guitare.

Confus, Tom fit ce qu'il dit et gratta le même rythme qu'il avait fait plus tôt. Samy acquiesça et fit signe à Tom de continuer, donc il le fit, se demandant ce qu'avait Samy.

"Je vais essayer une petite improvisation," dit Samy et il sourit.

Les yeux de Tom s'écarquillèrent, mais il hocha la tête et sourit à lui-même.


Uh, uh.
Euh, euh.
Yeah, yeah...
Ouais, ouais...
Uh, uh.
Euh, euh.
In the studio with my buddy, eating some shit
Dans mon studio avec mon pote, mangeant des cochonneries
Wonderin' if the Dolls got a peen or a tit
Se demandant si les Dolls ont un zgeg ou des nichons
Wouldn't care if it was the one or the other
Se fichant si c'est elle ou une autre
'cause me and Tom, yeah, we've got each other
Parce que moi et Tom, ouais, nous nous avons
Yeah, I tell you of my friend over here
Ouais, je te le dis sur mon ami par ici
Guessin' I gave him quite the scare
Supposant que je lui ai donné la trouille
But forgive me, man, I can't help it
Mais pardonne-moi, mec, je n'y peux rien
When I see you, man, God, yes I felt it
Quand je t'ai vu, mec, mon dieu, oui je l'ai senti
Got no idea where that came from
Je sais pas d'où ça venait
But I'm pretty sure it was from the hottest male around....Tom
Mais je suis vraiment sûr que ça venait de l'homme le plus hot des environs... Tom"


Tom arrêta de battre le rythme et Samy arrêta de rapper. Ils se fixèrent, Tom laissant la guitare glisser de ses genoux et sur le sol. Samy était un peu embarrassé. Il n'avait jamais rappé aussi mal avant et il avait intérieurement peur, il espéra que c'était la raison pour laquelle Tom le regardait comme ça et pas pour le contenu du texte.

Mais non. Le monde de Tom commençait à tourner comme un fou maintenant. Les soupçons qu'il avait enterrés en lui s'échappèrent et il se demanda ; Samy voulait-il plus qu'une amitié désormais ?

Il eut sa réponse quand Samy se pencha en avant et plaça sa main derrière la tête de Tom et le tira vers son visage. Tom n'avait jamais eu autant la tête qui tournait avant et le monde n'avait jamais été aussi silencieux.

Samy humidifia ses lèvres avant de fermer l'écart entre eux et l'embrassa, en plein sur ses lèvres.

Il y eut un son blanc dans l'oreille de Tom maintenant et il sentit son visage être chaud et douloureux, ses yeux grands ouverts. C'était seulement quand Samy bougea ses lèvres pour un meilleur angle et une meilleure prise qu'il ferma les yeux, essayant de comprendre ce qu'il se passait.

Finalement, ça fit son chemin et il recula, séchant ses lèvres avec son bracelet éponge autour de son poignet. Il se leva et fit quelques va-et-vient avant d'attraper son manteau et de se diriger vers la porte qui menait vers la sortie.

"Je devrais y aller," marmonna-t-il et avant que Samy ne puisse dire un mot, Tom courut dehors et dans la rue, pêchant son téléphone portable pour appeler un taxi.


______________________________


Lire en VO.

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.224.247.42) if someone makes a complaint.

Comments :

  • nirvana-angelTH83

    12/09/2010

    Positivement adorable oui, j'attends la suite avec impatience
    kissoux
    scratounette

  • nirvana-angelTH83

    07/09/2010

    C'est vrai qu'il est mimi avec ça peluche et tout
    le pseudo rap de la fin m'a fais mourir de rire ^^
    kissoux
    scratounette

  • Stéphanie

    06/09/2010

    C'est vrai que bushido est tout mimi dans ce chapitre!
    Je suis désolée, je sais que les com font plaisir, mais je ne suis vraiment pas douée pour écrire ce que je ressens....
    En tout cas j'aime toujours ta fic, même si je ne suis pas une fan des couples présent!
    Bonne continuation

Report abuse